La douleur chronique

Chacun de nous a déjà ressenti une douleur intense, brève à la suite d’un choc, d’une brûlure ou bien d’une lésion : il s’agit d’une fonction physiologique qui constitue une alerte vis-à-vis d’agressions externes, et participe ainsi au maintien de l’intégrité de l’organisme. Cette douleur aiguë peut parfois justifier le recours à un traitement antalgique.

La douleur chronique, quant à elle, est une douleur permanente, subie pendant au moins 3 mois consécutifs aux conséquences physiques, morales et sociales importantes. Elle devient alors maladie à part entière, altérant la qualité de vie des patients de façon durable. Les traitements antidouleur sont souvent insuffisants pour traiter ces patients.

La douleur chronique est un enjeu de santé publique considérable, touchant jusqu’à 30 % des adultes, soit plus 12 millions de Français, au-travers de pathologies variées : arthrose, lombalgie, cancer, neuropathie, fibromyalgie, endométriose, migraine…

1 patient sur 2 à une qualité de vie très altérée, et 2 patients sur 3 souffrent malgré les traitements. 

Son impact sur la qualité de vie est majeur : 70% des malades souffrant de douleur chronique témoignent de répercussions importantes : 

  • Humeur, Moral : stress, anxiété, dépression

  • Sommeil : baisse d’énergie, fatigue intense

  • Confort corporel : perte de mobilité, kinésiophobie
    (la peur du mouvement par crainte d’augmenter la douleur)

  • Qualité de vie : isolement social, arrêt de travail

Chacun de nous a déjà ressenti une douleur intense, brève à la suite d’un choc, d’une brûlure ou bien d’une lésion : il s’agit d’une fonction physiologique qui constitue une alerte vis-à-vis d’agressions externes, et participe ainsi au maintien de l’intégrité de l’organisme. Cette douleur aiguë peut parfois justifier le recours à un traitement antalgique.

La douleur chronique, quant à elle, est une douleur permanente, subie pendant au moins 3 mois consécutifs aux conséquences physiques, morales et sociales importantes. Elle devient alors maladie à part entière, altérant la qualité de vie des patients de façon durable. Les traitements antidouleur sont souvent insuffisants pour traiter ces patients.

La douleur chronique est un enjeu de santé publique considérable, touchant jusqu’à 30 % des adultes, soit plus 12 millions de Français, au-travers de pathologies variées : arthrose, lombalgie, cancer, neuropathie, fibromyalgie, endométriose, migraine…

1 patient sur 2 à une qualité de vie très altérée, et 2 patients sur 3 souffrent malgré les traitements. 

Son impact sur la qualité de vie est majeur : 70% des malades souffrant de douleur chronique témoignent de répercussions importantes : 

 

Humeur, Moral :

stress, anxiété, dépression

Sommeil :

baisse d’énergie, fatigue intense

Confort corporel :

perte de mobilité, kinésiophobie
(la peur du mouvement par crainte d’augmenter la douleur)

Qualité de vie :

isolement social, arrêt de travail

Une inaptitude partielle ou totale au travail est retrouvée chez 60 % des douloureux chroniques ; 20 % déclarent avoir perdu leur emploi à cause de la douleur et 50% sont en arrêt de travail plus de 4 mois par an.

La douleur chronique est aujourd’hui encore mal connue et l’innovation contre la douleur est en panne depuis 50 ans. Il y a donc plusieurs enjeux : mieux comprendre, accompagner et soulager la douleur.

Une inaptitude partielle ou totale au travail est retrouvée chez 60 % des douloureux chroniques ; 20 % déclarent avoir perdu leur emploi à cause de la douleur et 50% sont en arrêt de travail plus de 4 mois par an.

La douleur chronique est aujourd’hui encore mal connue et l’innovation contre la douleur est en panne depuis 50 ans. Il y a donc plusieurs enjeux : mieux comprendre, accompagner et soulager la douleur.

La Fondation Analgesia

Il s’agit de la première fondation de recherche dédiée à l’innovation pour soulager la douleur en France.

L’institut Analgesia, Fondation de recherche contre la douleur chronique créée en 2016 avec comme principe « le patient au centre de l’innovation », s’est donné 3 missions :

  • Soulager (développer les solutions de demain contre la douleur)

  • Informer, sensibiliser et former (réduire l’impact sociétal et économique de la douleur) 

  • Accompagner (Construire un parcours de soin innovant pour les patients)

Il s’agit de la première fondation de recherche dédiée à l’innovation pour soulager la douleur en France.

L’institut Analgesia, Fondation de recherche contre la douleur chronique créée en 2016 avec comme principe  » le patient au centre de l’innovation », s’est donné 3 missions :

Soulager (développer les solutions de demain contre la douleur)

Informer, sensibiliser et former (réduire l’impact sociétal et économique de la douleur) 

Accompagner (Construire un parcours de soin innovant pour les patients)

footer a-live
En ligne
CURRENTLY OFFLINE